American Elsewhere

Robert Jackson Bennett

Genre : Science-Fiction

Quand Mona Bright débarque à Wink, petite ville du Nouveau-Mexique, elle découvre une ville assez calme mais rapidement, elle se rend compte que dans cette ville qui n’apparait sur aucune carte, se produit son lot d’évenements inquiètants. Est-ce que ces épisodes présents et passés ont un lien avec la mort de sa mère ?


Sacré pavé que ce roman ! Le lecteur reste longtemps dans le flou avant de comprendre ce qui se cache dans cette ville de Wink. Les frontières du temps sont assez floues, on peut retrouver un bout de passé en ouvrant une porte. Il y a un peu du Stephen King avec cette noirceur, cette ville et ses habitants (un peu comme Castle Rock pour les connaisseurs) mais il y a aussi l’originalité de Robert Jackson Bennett, son ambiance oppressante, ses révélations surprenantes. Mona Bright a un sacré caractère (même si elle jure un peu trop à mon goût) et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Difficile d’en dire plus sans dévoiler une bonne partie de l’intrigue mais j’ai beaucoup aimé ce roman noir qui navigue entre les genres (science-fiction, policier entre autres). Il souffre d’un peu de longueurs au début (plus de 900 pages en format poche) mais une fois dedans, on a du mal à en ressortir !

Amandine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :