Les royaumes de feu

Tui T. Sutherland

Genre : Fantasy

Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, des dragons, doivent sauver le monde de Pyrrhia selon la prophétie. Mais comment faire pour l’arrêter ? Heureusement nos amis mêlent courage, ruse et habilité pour y arriver. Y parviendront-ils malgré les manigances de leurs ennemis ?

J’aime beaucoup cette série parce que les héros sont des dragons. Ils sont gentils, malins, audacieux et amusants. Il en existe plusieurs genres  : les Ailes de Nuit, les Ailes du Ciel, les Ailes de Glace… Chacun ayant leurs particularités : par exemple, les ailes du Ciel ont des grandes ailes, vivent en hauteur et volent mieux que les autres. Ça se passe dans un monde imaginaire, Pyrrhia. Il y a des humains qu’ils nomment des Charognards et qui sont minuscules comparés aux dragons !

C’est un univers vraiment extraordinaire ! A chaque tome, on change de point de vue, on suit un dragon en particulier. Dans le premier tome, c’est Argil, un Aile de Boue. Il y a beaucoup de suspens, on a envie de savoir ce qu’il va se passer.

Pour l’instant, la série est toujours en cours..

Noémie

Quality land

Marc-Uwe King

Genre: Roman SF

A Quality land, tout est de qualité (évidemment !). Les superlatifs sont expressément demandés. Le numérique, les robots et autres intelligences artificielles sont ultra présents pour satisfaire le client au mieux (et même plus). Mais quand Peter Chômeur reçoit un étonnant cadeau de la part de The Shop, le magasin en ligne qui livre des articles censés correspondant au client sans que celui-ci le commande, il ne comprend pas et se heurte à un mur quand il veut le retourner. Il se lance alors à la recherche de la personne responsable de cet envoi. Mais y a-t-il vraiment une personne ?

On suit trois personnages : Peter Chômeur, un homme tout ce qui a de plus banal, plutôt médiocre qui n’est pas particulièrement enchanté par ce monde tout-automatisé. Martyn Comité-Directeur qui n’en peut plus de sa femme mais qui a pas mal de chose à se reprocher mais être le fils de Bob l’aide un peu. Il y a John of Us, un robot qui se présente en tant que candidat à la présidence de Quality Land. Sous couvert d’humour et d’avancée technologique, l’auteur ne se gêne pas pour égratigner tous les sujets sensibles : la politique, l’amour, le travail. Les relations humaines, les sentiments n’ont pas cours ici , tout est décidé par les machines, les algorithmes. Et Marc-Uwe Kling est très doué pour raconter ce mélange de genres. Il y met beaucoup d’humour, peut-être un poil trop mais ça ne m’a pas gêné. Juste les encarts publicitaires sous fond noir, parfois un peu too much mais j’ai passé un bon moment avec Quality Land. J’ai adoré la scène où Peter fait le GPS à une voiture intelligente. Ce roman s’annonce comme le premier d’une série. Curieuse de lire la suite, ça promet ! (Ne pas s’arrêter à la couverture qui pourrait faire penser à un autre genre de roman…!)

Amandine

Ichiko et Niko

Lunlun YAMAMOTO

14 Tomes parus

Genre : Manga Jeunesse

Ichiko et Niko sont deux sœurs jumelles qui habitent dans une maison champignon avec leur père, le professeur Mocco, un inventeur transformé en peluche à cause d’une expérience qui a mal tourné.

Il y a 6 épisodes dans chaque tome. À chaque chapitre, on découvre une nouvelle invention ainsi qu’une nouvelle aventure avec les amis des jumelles. Il y a de l’amitié et parfois des amourettes mais aussi beaucoup de bons moments en famille. Le père est étourdi, les jumelles sont très autonomes mais ont des caractères différents. On est impatients à chaque histoire de découvrir la nouvelle (ou ancienne) invention farfelue du professeur Mocco.

Conseillé à partir de 6 ans. Ce manga se lit dans le sens européen. C’est bien à lire en famille, on en rigole beaucoup. Les graphismes sont bien réalisés et utilisent des couleurs vives.

Noémie, Mathias et Amandine

Et m…!

Richard Russo

Au lendemain de l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, David et Ellie trouvent une merde dans leur jacuzzi. C’est un coup dur pour le couple surtout pour Ellie que prend cette offense très fortement et personnellement. Cet évènement va fortement ébranler le couple sexagénaire. Première fois que je lis Richard Russo et j’ai beaucoup apprécié son style. le narrateur est le mari qui analyse avec lucidité, en retrait des évènements, son attitude et celle de sa femme. J’aime la façon que Richard Russo a de mettre en parallèle l’étron dans l’eau et l’arrivée de Donald Trump au pouvoir mais aussi les personnages de cette nouvelle de se demander : « Mais que nous arrive-t-il ? »… en laissant au lecteur décider s’il s’agit de l’Amérique ou de leur cercle d’amis (ou des deux ?).

L’insecte de la couverture qui nous suit sur les pages, donne le ton de l’histoire… Un petit roman (55 pages) très efficace qui me donne envie de découvrir les autres œuvres de l’auteur. J’avais déjà noté Le déclin de l’empire Whiting mais celui-ci est arrivé entre mes mains avant, par hasard. Je suis curieuse de voir ce que l’auteur donne en format long.

Amandine

Le Horla

Guy de Maupassant – 1887

Genre : Nouvelle fantastique (~40 pages)

Quand j’ai appris que je devais lire ce livre pour mon cours de français, je n’ai pas tout de suite su s’il allait me plaire. Mais quand j’ai lu quelques pages, la lecture devint « attrayante ». En effet, la nouvelle nous fait plonger dans une sorte « d’enquête scientifique » avec divers indices au cours de l’histoire, où on peut tirer une conclusion assez facilement, sans ce que ce soit trop simple. Ce livre peut se lire rapidement, ne le considérez pas comme une perte de temps.

On nous raconte l’histoire à travers le journal intime du personnage principal, qui se fait hanter, posséder par une créature mystérieuse, contre qui il lutte désespérément. On peut parfois tomber sur des fausses piste puis en être détourné plus tard. On peut tomber dans les sentiments du personnage, sans trop en souffrir.

Cette nouvelle se trouve à peu près dans toutes les librairies (à 2€) et dans les bibliothèques.

A bientôt,

Mathias

Manga Science

Yoshitoh Asari

Genre: Manga Documentaire Jeunesse

10 tomes

Ce documentaire format Manga peut nous apprendre beaucoup de choses. À chaque chapitre on rencontre Yoshio, Asari, Ayame et Manabu des enfants qui vont découvrir avec nous des explications scientifiques et techniques. Accompagnées par un homme qui a une drôle de tête, la science et l’humour se mélangent.

Attention: ces tomes datent des années 1990. La science peut avoir avancée depuis. Mais cela ne doit pas être un frein à la lecture.

Voici les tomes que j’ai lus :

Volume 2 – La conquête de l’espace

Savez-vous toutes les complexités et l’histoire de la conquête spatiale? Du passé au futur en passant par le présent, Ayame et Manabu vont tout découvrir avec le dieu des fusées et d’autres savants pour s’envoler vers la lune. Il y a aussi des chapitres complémentaires sur des sujets insolites tels que le plastique qui disparait ou qui se mange.

Volume 4 – La planète bleue

Découvrez le lanceur spatial japonais H-II ! Ou apprenez pourquoi il y a ces désastres écologiques tels que le trou de la couche d’ozone, les pluies acides ou la déforestation. Prenez conscience de la vérité sur les déchets et la pollution de l’eau.

Volume 5 – Nous sommes tous des robots

Savez-vous ce qu’est un système Neuro-Fuzzy ? Apprenez ce qu’est exactement un robot. Savez-vous vraiment pourquoi on fabrique des robots bipèdes ? Découvrez comment fonctionnent les montres et quelle est la meilleure ! Enfin lisez-le pour en savoir plus sur l’Airbag, les singes et les dinosaures, un verre opaque quand il le veut et encore plus !

Volume 7 – La science de l’observation

Comment fonctionnent les anciennes télévisions ? Et les microscopes ? Et les télescopes ? Les jumelles et les appareils photos ? Pour compléter votre savoir, lisez les chapitres sur la révolution de la Terre, les poumons et les panneaux lumineux.

Volume 9 – Découvrir les sciences en s’amusant

Ce tome vous parlera des graines artificielles, des vêtements en lait, des couleurs du morpho bleu, des cristaux liquides, du fil de pêche en métal et du mécanisme du mont Fuji. Découvrez comment aller sur Mars et comment ne plus avoir à se brosser les dents. Voyez comment fonctionnent les tickets de métro et les écrans des calculatrices et bien d’autres choses.

J’aime beaucoup lire ce documentaire, en partie l’envie de savoir, et à l’humour incessant. Les personnages ont chacun une personnalité, et les « scientifiques » aussi. Sont contenus également les schémas et les comparatifs. Cette série se trouve d’occasion sur internet et dans certaines bibliothèques.

À bientôt,

Mathias

Liaisons étrangères

Alison Lurie

Genre: Roman Adultes

Dès les premières lignes, j’ai senti que ce roman allait me plaire. Vinnie Minner, une universitaire d’une cinquantaine d’années, part à Londres pour quelques mois. Elle est suivie par un chien invisible qui est le produit de sa culpabilité. de l’autre côté, il y a Fred Turner, un collègue de Vinnie, presque la trentaine, qui part aussi dans la capitale anglaise pour d’autres raisons, juste après sa rupture avec sa femme Ruth. Presque tout oppose nos deux protagonistes, l’une plutôt petite et quelconque, l’autre, grand avec un physique d’acteur.

Pendant quelques mois, on suit leurs évolutions dans ce Londres des années 80 où les rencontres entre Américains et Anglais donnent le ton de ce roman. Alison Lurie décrit avec beaucoup de pertinence ses personnages : cette Vinnie qui semble rigide va peu à peu changer, Fred semble perdu entre son mariage brisé et sa nouvelle passion. C’est clairement ce genre de livre qu’il me fallait à ce moment, pétillant et plein de caractère. Un roman qui s’attache aux personnages, à leurs réactions sans vraiment de l’action. Il pourrait facilement être adapté en pièce de théâtre.
Premier roman de l’auteur que je lis, j’ai eu raison de mettre dans ma bibliothèque plusieurs de ses livres, j’adore son style et son humour.

Amandine

Le royaume des loups

Kathryn Lasky

Genre: Romans Jeunesse

6 tomes parus

Morgan met au monde 3 petits, dont un qui a la patte tordue : la loi veut qu’on les abandonne, et cette fois ne fait pas exception. Il se retrouve donc seul sur un bout de glace. Une ourse en train de pleurer son ourson perdu le voit et s’occupe de lui comme de son petit. Elle le nomme Faolan et ce dernier l’appelle Coeur-de-Tonerre. Au bout d’un moment elle meurt et Faolan se retrouve seul. Il rencontre Guvyneth, une chouette qui le ramène dans les clans.

Mon Avis:

Comme j’aime beaucoup les animaux, ce roman m’a beaucoup plu! On le voit au début dans la misère puis progresser dans le royaume des loups. Le simple fait d’avoir appris à pêcher du saumon a évité une guerre! Il y a beaucoup d’aventure, en plus grâce à ça j’ai inventé plein d’autres histoires pour moi.

Noémie

Gardiens des cités perdues

Shannon Messenger

Genre: Romans Jeunesse

10 tomes… et demi !

Sophie, 12 ans, découvre qu’elle est une elfe et est ramenée dans les Cités Perdues. Guidée par Fitz, elle découvre ce monde étrange : apprenez par exemple que les dinosaures n’étaient pas des géants monstres à écailles mais que ce sont en réalité des bêtes à plumes de notre taille ! Ou découvrez la guimolle, un dessert terriblement fondant !

Au milieu de ce monde merveilleux, Sophie découvre peu à peu ses pouvoirs. Mais elle garde en tête qu’avec le Cygne Noir et ses amis, elle doit sauver les Cités Perdues des personnes qui les menacent : LES INVISIBLES !

J’ai beaucoup aimé ce livre pour la façon de vivre des personnages et leurs manières pacifiques. Surtout on y ressent vraiment leurs émotions, si bien qu’on a l’impression d’être le héros ! Le tome 8 et demi nous donne plein d’informations et de détail sur l’univers des Cités Perdues et ses personnages. Ce monde vraiment irréel nous fait plonger dans la lecture et c’est un plaisir de lire ces livres.

Noémie

Les Beaux étés

Zidrou & Jordi Lafèbre

Genre: BD Adultes

6 tomes

Dans les années 70, une famille belge part en vacances dans le sud de la France.

Et?

Ben… c’est tout. Ou presque : bien sûr chaque tome nous raconte une histoire, amusante ou touchante, mais l’essentiel n’est pas vraiment là. Dans une chronologie bordélique (un album, une année, mais rangées en vrac), on découvre la famille Faldérault au moment des vacances d’été : ses rituels (le premier étant de partir systématiquement avec 3 jours de retard), ses chansons, ses petits plaisirs et ses grandes joies, ses soucis et ses engueulades, et sa belle-mère aussi. Et on se met à l’aimer (la famille, pas la belle-mère).

C’est chouette, ça sonne très vrai, le dessin est lumineux, l’ambiance est agréablement vintage sans sentir la poussière ou le « c’était mieux avant », au cinéma on appellerait ça un feel-good movie. Une feel-good bd donc, dans laquelle vous retrouverez sans doute quelques-uns de vos propres souvenirs de vacances : qui n’a jamais attendu son père un jour entier dans le combi familial avant d’apprendre qu’on partirait finalement demain ne connait pas le mot attente.

Un conseil quand-même : n’enchainez pas les tomes. Les scénarios ne sont pas vraiment là pour vous tenir en haleine, et, trop rapprochés, les rituels deviennent des répétitions, ce qui peut gâcher un peu le plaisir. Donc comme la Famille Faldérault, oubliez l’autoroute, et prenez le temps.

Thomas

%d blogueurs aiment cette page :